La beauté de la matière, le geste de l’artisan, le goût pour la fabrication artisanale: des valeurs communes que nous partageons avec Caroline Gomez.

Au sein de son studio de création, elle imagine des objets tout en douceur et travaille aussi autour de l’image, la photo, le graphisme et l’édition. Elle ouvre aussi la porte de la Maison E lors de journées de rencontres et d’activités pour renouer avec le plaisir de faire des choses naturelles.

Un univers qui nous touche particulièrement et que nous souhaitons vous faire découvrir. Rencontre avec une âme créative.

Crédit Photo Studio Caroline Gomez
Crédit Photo Studio Caroline Gomez
-Raconte nous qui tu es, quel a été ton parcours?
Je m’appelle Caroline Gomez, je suis directrice artistique et fondatrice de la maison E. Je suis diplômée d’un master en design et couleur. Après mes études, j’ai tout de suite commencé à auto-éditer mes créations que je produisais auprès d’artisans. J’aime le design mais aussi énormément la photographie, l’image, l’édition et le graphisme. J’ai donc ouvert mon studio de création studiocarolinegomez.com pour travailler au service d’autres marques et d’autres créateurs, en photographie, création de collection et image de marque.
En parallèle, j’ai fondé lamaisonE.fr où je diffuse mes créations personnelles toutes naturelles et artisanales pour un quotidien simple et  respectueux de la nature.
-Comment est né le Studio Caroline Gomez? Et comment est né ton dernier projet, La maison E?
J’ai ouvert le studio car il me permet de travailler pour de nombreuses marques que j’aime beaucoup et dont je partage les valeurs. Travailler l’image et la création sous toutes ses formes me passionne.
La maison E a vu le jour naturellement, car toutes les créations que je réalisais racontaient la même histoire : un quotidien simplifié, un art de vivre respectueux et proche de la nature. J’ai rassemblé tous ces essentiels quotidiens dans la maison E.
Puis la maison E est devenue un lieu concret que j’ouvre au public lors de journées « rendez-vous » autour de thématiques diverses pour renouer avec le plaisir de faire des choses naturelles, simplement et avec bon sens.
On retrouve aussi sur le site : des recettes de produits à faire soi-même, des interviews, une bibliothèque…
-Comment construis-tu une nouvelle collection?
Pour moi il n’y a plus qu’une seule collection existante : celle des essentiels quotidiens. En revanche, elle se renouvelle au fil des saisons, en travaillant des variations de couleurs, de textures, de fragrances…
Elle se définit au fil du temps, exclusivement selon les usages, les besoins, les changements d’habitudes…
Travailler l’image et la création sous toutes ses formes me passionne.
-À quoi ressemble ta journée type?
Je n’ai absolument pas de journée type. Je déteste la routine, je préfère l’improvisation.
-Un conseil  pour celles qui se lancent dans l’aventure de l’entreprenariat?
Se poser la question de ce qu’elles souhaitent laisser derrière elles, façonner leur engagement et ne rien lâcher.
-Une astuce pour te faire connaître?
La meilleur communication est celle que véhicule tes produits, par le bouche à oreille.
-Quels sont tes projets à venir?
J’aimerais continuer de sensibiliser les gens à leur consommation, les inviter à y réfléchir différemment en initiant de nouvelles collaborations mais aussi en poursuivant le développement des « rendez-vous » à la maison E.
-Quelle est ta pièce préférée dans la collection de bijoux Audrey Mestdagh?
J’adore la délicatesse du bracelet Noctis Stone, j’aime quand tout se passe dans la finesse du détail.

Pas de commentaire

LEAVE A COMMENT